Question fréquemment posée

J'hésite entre la voie postbac publique et une classe préparatoire BCPST
Dernière mise à jour il y a 13 jours

Les deux voies sont d'excellentes formations. Le choix dépend à la fois de votre profil et de vos objectifs.

Pour répondre à cette question, la réflexion peut se structurer en trois temps :

  1. Les admis au concours post-bac ne réalisent que six années d'études, contre sept à huit, voire plus, pour les autres voies d'accès et selon le nombre de tentatives aux concours.
  2. Comme il est possible de formuler jusqu'à 10 vœux de formations différentes dans Parcoursup, et que les résultats sur l'admissibilité sont connus avant la phase d'admission de Parcoursup, il est très facile d'accepter d'autres vœux ayant entraîné une réponse positive.
  3. Les chances d'entrer en école vétérinaire au bac sont plus importantes qu'après une classe préparatoire BCPST. En effet :
    1. il y aura en 2023 840 admissibles et 220 admis, donc un admis pour 3,82 admissibles non admis, soit 26,2% des admissibles. A partir de 2024, il y aura 240 admis pour un même nombre d'admissibles, soit 33,33% des admissibles.
    2. au concours A BCPST véto, après deux voire trois années d’études, il y avait en 2022 un admis pour 3,357 non admis, soit 22,9% en comptant ceux qui passaient le concours pour la deuxième fois. De plus, de nombreux candidats n'ont pas été admis en BCPST1 et, parmi ceux qui l'ont été, un certain nombre abandonnent ou ne sont pas autorisés à passer en BCPST2.
    3. enfin, il est probable que des "points jeunesse" seront introduits dans le concours A BCPST pour limiter le nombre de "5/2", c'est-à-dire de candidats présentant le concours pour la seconde fois.
  4. Si un candidat est admissible, mais n'est pas admis, il "brûle" effectivement une des deux tentatives autorisées. Mais il le sait fin Mai, avant la clôture de Parcoursup. Toutes les autres formations pour lesquelles il aura formulé un voeu restent possibles. Il peut donc s’y orienter facilement. Un candidat admissible au concours post-bac a en effet un profil d’excellence qui lui donne toutes les chances d’être admis dans les autres formations de son choix.

Après le concours postbac, la première année commune aux 4 écoles vétérinaires publiques n'est pas une "prépa intégrée", car il n'y a plus de concours à la fin de l'année. Les enseignements sont plus orientés « métiers vétérinaires » et de nombreux projets vous permettent la mise en application active et concrète de vos connaissances. Une période de formation en milieu professionnel est obligatoire et vous permet une première découverte précoce du monde vétérinaire. En outre, vous ne serez plus dans un lycée, mais bien au sein d'un campus universitaire pendant 6 ans, avec toute la vie associative qui est proposée, partagée avec l’ensemble des étudiants vétérinaires.

En classe préparatoire, vous restez en environnement lycée et vous passez deux ans à préparer les différents concours qui s’offrent à vous par cette voie. Si vous vous orientez vers la classe préparatoire et que vous réussissez le concours A, vous pourrez entrer en ENV en 2e année, pour un cursus total de 7 ans si vous réussissez le concours dès la première tentative. La classe préparatoire peut-être une bonne option si vous n'êtes pas encore certain de votre choix d'orientation et hésitez avec un cursus ingénieur classique, ingénieur agronome etc.

On ne peut présenter le concours post-bac qu'une seule fois, pendant son année de terminale. Ensuite, deux tentatives sont autorisées pour toutes les autres voies d'accès confondues. Donc, si vous souhaitez devenir vétérinaire, vous avez tout intérêt à passer le concours postbac, car vous avez alors droit à 3 tentatives de présentation des concours d'entrée dans les ENV.

Veuillez patienter!

S'il vous plaît patienter... il faudra une seconde !